Chers frères de cœur,

Je me prénomme Élie.

Oui mon nom est hébreu et je crois au même Dieu que vous. Comme vous, j’ai foi en la Torah. Il est vrai que de votre côté, vous pouvez penser et ressentir que je ne crois pas au même Dieu de la Torah du fait de ma conviction que Yeshoua est bien le Messie envoyé de Dieu.

Je reprendrai simplement les paroles du roi Salomon : « Donne à ton serviteur un cœur intelligent pour juger ton peuple, pour discerner entre le bien et le mal, car qui pourrait juger ce peuple considérable ? » Telle est la raison pour laquelle je vous demande humblement d’ouvrir votre cœur : vous pouvez être en désaccord avec moi mais vous ne pouvez pas soutenir que je ne suis pas Juif. C’est vrai que cela a été décrété dans le Concile de Yavné*.

Néanmoins dans la vérité de Dieu – et pas seulement dans la vérité de Dieu – c’est ce même Satan qui me considère comme un Juif. Ce qui est paradoxal, mes frères, c’est que Satan me voit comme un Juif. S’il devait revenir sur terre un nouvel Hitler (que Dieu nous en préserve !), il essaierait de courir après moi pour me tuer autant qu’il courrait après vous pour vous exterminer sans aucune distinction ; à ses yeux, je reste Juif.

Je vous sais très intelligents et doués de réflexion, alors posez vous cette question : si Satan ne fait aucune distinction entre vous et moi (moi qui ai adhéré au Messie Jésus) et se trouve prêt à me prendre et à me tuer, pourquoi vous, vous faites cette distinction ? Cette attitude n’est-elle pas pire que celle de Satan ?

Prenez donc conscience que je n’ai pas renié mon peuple et que je me sens bien évidemment toujours juif : Satan le sait et c’est ce qui le dérange aussi.

Nous le voyons et nous disposons d’histoires claires. Vous connaissez l’histoire d’Édith Stein, cette philosophe gazée à Auschwitz tout simplement parce qu’elle était juive. Bien qu’elle se soit convertie au catholicisme, les Allemands n’ont pas considéré qu’elle était catholique mais juive : ils l’ont poursuivie, l’ont trouvée et internée dans ce camp où elle a mise à mort.

Certes il existe des points de vue auxquels je ne souscris pas mais en revanche, je ne peux pas éliminer ce fait historique : Édith a été pourchassée et exterminée dans un camp de concentration exactement comme d’autres sœurs et frères juifs qui ne partageaient pas sa foi catholique en Jésus. Cette histoire vraie devrait nous faire prendre conscience et toucher notre cœur.

Je l’affirme donc encore une fois : vous pouvez ne pas partager ce que je vis, ne pas vous trouver en accord avec moi, formuler et décréter ce qu’il vous plaira sur mon compte et cependant, dans le regard de Dieu comme dans le regard de Satan, vous ne parviendrez pas à faire disparaître cette vérité que pour chacun d’eux, je demeure Juif autant que vous.

Mon vœu est que votre cœur s’ouvre afin que vous puissiez comprendre, écouter et recevoir simplement ce témoignage.

Chers frères, que Dieu vous bénisse dans tout ce que vous entreprendrez matériellement et spirituellement, qu’Il puisse élargir votre cœur et, ainsi que l’énonce le prophète, transformer le cœur de pierre en cœur de chair afin qu’il devienne toujours plus apte à recevoir véritablement le projet de Dieu sur notre peuple.

Amen !


*Après la destruction du second Temple de Jérusalem par les Romains en l’an 70, Yohanan ben Zakkaï obtint de ceux-ci que le Sanhédrin soit déplacé à Yavné.  Dans cette ville au centre d’Israël, plusieurs yeshivot (écoles rabbiniques) se développèrent, connues comme l’ « École de Yavné ». On voit là l’origine du judaïsme rabbinique.

2 réponses
  1. Heriban Ghislaine
    Heriban Ghislaine dit :

    Bonjour frères et sœurs,
    Je suis juive depuis 63 an s et chrétienne depuis un peu plus de 30 ans. Et cela ne me pose aucun problème,au contraire même. Je comprends qu’il peut être difficile pour un juif de devenir par exemple catholique, parce que dans l’histoire,cette église a beaucoup lutté contre notre peuple.
    Mais quand on trouve la vraie Eglise du Christ, la meme que le juif Jésus a bâtie en Palestine, celle qui apporte au monde l’evàngile dans sa pureté et sa plenitude, cet évangile qui a été d’abord donné aux juifs,puis aux gentils et qui revient, comme prophétisé, vers les juifs dans ces derniers jours, alors on n’a plus de doute, on sait que jesus était bien le messie et on trouve notre place dans le troupeau du seigneur…et les hommes dignes retrouvent la prêtrise qu’ils n’auraient jamais dû perdre et chacun reprend sa place dans le grand plan de l’éternel….
    Comme notre frère,je prie pour que les coeurs s’adoucissent et s’ouvrent à ce message de paix et d’amour.

    Répondre
  2. WOERLY IRENE
    WOERLY IRENE dit :

    1 Samuel 16 v 7
    l’ Eternel ne considère pas ce que l’homme considère
    l’homme regarde à ce qui frappe les yeux mais l’Eternel regarde au coeur

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.